Parc urbain paysager – Anciennes pépinières Pichon – Nîmes (30) En cours


Etude d’aménagement et de programmation en vue du lancement d’une procédure de Déclaration d’Utilité Publique

Dans sa mission de mise en lumière de la valeur patrimoniale du site et des arbres qui le composent, Véronique Mure s’est posée la question de comment saisir la richesse d’un site, ancienne pépinière dont l’activité est arrêtée  depuis plus d’une quinzaine d’année. Comment saisir la richesse de ces cent trente ans de culture  ? Comment s’emparer de ce site délaissé, écartelé par les infrastructures routières, et pourtant témoigner de ce qui s’est élevé à la hauteur de patrimoine en un peu plus d’un siècle ?

Pour ce travail d’investigation sur cette ancienne pépinière, créée par Ernest Pichon en 1885, elle a parcouru les fonds d’archives, archives municipales ou départementales, exploré le site, rencontré la famille Pichon, suivi les pistes du Golfe Juan à Nîmes en passant par Anduze, identifié les personnes qui, par leur connaissances spécifiques étaient à même d’éclairer ces recherches.

Du XIXe au XXIe siècle, de l’histoire individuelle à celle d’un territoire, de l’acclimatation des espèces exotiques à la production locale, elle propose l’exercice, en reprenant l’expérience de Stéphanie Solinas, d’un regard rétrospectif comme matière à penser le contemporain, à façonner le mode de demain.

Maitre d’ouvrage : Ville de Nîmes

Groupement : ALEP + Véronique Mure + Biotope + Egis + Kern +Elan

Surface du site : 15 ha

Consultez le dossier de concertation : ici

Landscaped urban park – Old-fashioned nurseries Pichon – Nîmes (30), in progress

Study of the layout and planning for the purpose of the launch of a legal filing for Declaration of Public Use

In her mission to bring to light the heritage of the site and the trees that compose it, Véronique Mure wondered how to go about taking possession of the richness of a site, in this case an old-fashioned nursery whose activity ceased over fifteen years ago. How could one take over the riches of these 130 years of culture? How to take hold of this abandoned site, quartered and torn apart by road infrastructures, and to bear witness to the way it became a patrimonial heritage in little over a century?

For this research work on this ancient nursery, created by Ernest Pichon en 1885, she pored over the estate archival materials as well as municipal or Departmental archives, explored the site, met the Pichon family, followed the Juan Golf courses in Nîmes passing through Anduze and identified persons who, due to their specific knowledge, could help shed some light on this research.

From the 19th to the 21st centuries, from an personal history to a territorial one, from acclimatisation of exotic species to local production, she proposed, making use of the experience of Stéphanie Solinas, a retrospective look as a way to consider the contemporary; a way to shape tomorrow’s tastes.

Client: the town of Nîmes

Grouping: ALEP + Véronique Mure + Biotope + Egis + Kern +Elan


Retour aux références