Les paysages de Beaudelaire

Les paysages de Beaudelaire

Si tel assemblage d’arbres, de montagnes, d’eaux et de maisons, que nous appelons un paysage, est beau, ce n’est pas par lui-même, mais par moi, par ma grâce propre, par l’idée ou le sentiment que j’y attache.

Charles Baudelaire

Salon 1859

Il n'y a pas de commentaires