Du plantain sur notre chemin

Du plantain sur notre chemin

Qui s’intéresse encore au plantain ? Cette petite herbe commune, qui s’étale aux bords des chemins et dans les prés. Plantago, genre type de la famille des plantaginacées, qui regroupe 200 espèces sur tout le globe.

Connue de tous, on la piétine allégrement sans y prêter attention. La faute à ses inflorescences en massue et ses petites fleurs au calice herbacé, facilement reconnaissable, mais guère attractive ?

Et pourtant les plantains recèlent de nombreuses qualités. On peut même affirmer que c’est une plante aux vertus exceptionnelles !

Son nom latin Plantago, en dit long ! « Plantago », qui pousse sous la plante des pieds ? Le « White man’s foot »… Les plantains européens sont ainsi réputés pour être les premières plantes à s’être installées là où l’homme blanc est passé, voyageant grâce à leurs graines collées sous les chaussures.

Les plantains sont aussi réputés pour leur capacité à résister au piétinement, en plaquant au sol leurs rosettes de feuilles épaisses. Le Plantain corne de cerf (Plantago coronopus), ou pied de corneille, est même souvent le dernier à subsister sur les sols piétinés. Et vous pouvez facilement le vérifier…

pl-corne-de-cerf

Plantain corne de cerf (Plantago coronopus)

Mais Plantago est aussi la plante qui agit ! Un remède majeur dans les médecines anciennes. Pour Pline l’ancien il soignait plus de 24 affections. Et pourtant qui connaît encore les propriétés adoucissantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes de ses feuilles ? Appliquées mâchées, en cataplasme, elles sont réputées guérir toutes les plaies et piqures. C’est le sparadrap de la campagne ! Les bergers en mettaient même autrefois dans leurs chaussures pour soigner leurs ampoules …

Une décoction de ses graines aura, quant à elle, des propriétés ophtalmiques.

Et puis c’est une plante qui se mange ! Certains plantains, comme le Plantain corne de cerf ou le Plantain lancéolé, étaient autrefois cultivés pour leurs feuilles, consommées en salade. Ils sont cités comme plante potagère dès le XVIème siècle.

Et qui ne se mange pas qu’en salade… Les chardonnerets, entre autre, sont friands de leurs graines et les chenilles de plusieurs papillons, notamment la Damier du plantain (Melitaea cinxia), ou encore l’Ecaille du plantain (Parasemia plantaginis) s’en nourissent.

dscf5737

Le Plantain lancéolé (Plantago lanceolata), « Herbe aux cinq coutures », ainsi nommé car si on tire sur une feuille, on voit 5 fils qui résistent.

pl-lanceole1

Plantain moyen, langue d’agneau, Plantain batard (Plantago média)

plantain-batard

Plantain caréné ou Plantain à feuilles en alène (Plantago subulata), plante protégée en Région PACA.

plantago-subulata

Pied de lièvre (Plantago lagopus), un méditerranéen à inflorescence velue.

Il n'y a pas de commentaires