Ainsi va l’été en Camargue

Ainsi va l’été en Camargue

Une lanière de sable entre l’étang et la mer

Soudes et  vieux tamaris d’un côté

Coquillages et bois flottés de l’autre 

 Des cabanes de gardian au milieu

L’azur de leurs volets rivalise avec le ciel et les eaux profondes de la méditerranée

Quelques lys des sables éparts, des saillies de réglisses, des mamelons de marguerites et des tapis d’alysses maritimes, abrités par des Limoniastrium épais

Rien d’autre  

Quelques moustiques qu’en même… qui font le déjeuner des martinets et se heurtent aux moustiquaires dès qu’ils veulent entrer

Mais ici il n’est question que de vivre dehors, à l’ombre, à l’air 

Sans trop bouger

Tandis que les geckos gobent les araignées

Ainsi va l’été en Camargue

Véronique Mure – fin août 2021

Tamaris, Tamarix gallica – les Stes Maries de la Mer ©vmure
Tamaris, Tamarix gallica – les Stes Maries de la Mer ©vmure
Lichen sur tamaris, Tamarix gallica – les Stes Maries de la Mer ©vmure
Réglisse, Glycyrrhiza glabra – les Stes Maries de la Mer ©vmure
Les Stes Maries de la Mer ©vmure
Les Stes Maries de la Mer ©vmure
Limoniastrum monopetalum – les Stes Maries de la Mer ©vmure
Limoniastrum monopetalum – les Stes Maries de la Mer ©vmure

Il n'y a pas de commentaires