Des haies apicoles qui participent à la sauvegarde des abeilles….

Des haies apicoles qui participent à la sauvegarde des abeilles….

De par la diversité des essences d’arbres et arbustes qui les composent, les haies de la Bigotie assurent une offre de nectar et de pollen à la fois diversifiée et étalée sur toute la saison apicole. Les saules et noisetiers sont en fleurs dès la fin de l’hiver, alors que le lierre, à floraison très tardive, permet de faire des réserves pendant les dernières périodes de butinage précédant l’hivernage des colonies. A chaque espèce sa saison de floraison :

  • Aubépine Crateagus sp. mai
  • Prunellier, ou épine noire Prunus spinoza avril
  • Erable champêtre Acer campestre mai – juin
  • Lierre grimpant Hedera helix septembre – mi-octobre
  • Ronces Rubus ulmifolius juin – mi-juillet
  • Noisetier Corylus avellana février – mars
  • Chêne Quercus robur avril – mai
  • Tilleul Tilia x europaea juin – mi-juillet
  • Saule marsault Salix caprea mi-février à mi avril

 Cette liste n’a rien d’exhaustif ; on pourrait encore citer le cornouiller, le chèvrefeuille, l’églantier, le fusain, la viorne, le sureau, ou le trôène… Cette diversité floristique, là encore, ne profite pas qu’à la seule abeille, mais aussi à des nombreux autres insectes, dont beaucoup peuvent être utiles pour les productions agricoles.

Pour en savoir plus sur l’implantation des haies rendez vous sur la rubrique « trucs et astuces du jardin écologique »

Il n'y a pas de commentaires