Le jardin sur graviers de la Bigotie…

Le jardin sur graviers de la Bigotie…

Le jardin sur gravier est dans l’air du temps. Ses mérites sont vantés par les spécialistes du jardin sec en particulier par Olivier Filippi à Mèze (34). Le jardin sec de la Bigotie n’est né d’aucune volonté éco-paysagère de ma part. Au contraire cette « cours » en castine était destinée à être dépourvue de toute végétation, si ce n’est quelques pieds d’iris bleu pâle. Mais certaines plantes, cultivées dans les plates bandes à proximité, ne l’ont pas entendu ainsi… Grande euphorbe, érigéron, fenouil, centranthe, et même le thym ont pris possession de cet espace se souciant bien peu de sa destinée initiale et de mon projet paysager… Ce milieu sec et en plein cagnard semble vraiment leur plaire… Alors pour suivre les préceptes de Gilles Clément j’ai fait avec et pas contre… Je laisse ces espèces créer des scènes végétales inopinées mais somme toute intéressantes et surtout sans aucun entretien ! C’est mon jardin en mouvement…  A bien y regarder on peut même voir les euphorbes « en rang par quatre » partir à la conquête de ce petit bout de territoire…

Il n'y a pas de commentaires