Quand Georges Sand explique la botanique à sa fille…

Quand Georges Sand explique la botanique à sa fille…

 

à Solange Clésinger

 Nohant fin 1871 

Tes dédains pour la botanique sont des raisons de paresseuse. La nature ne classe pas, mais elle est classifiable. Elle suit une ligne d’invention que nous pouvons constater et qui est d’une admirable logique dans sa fécondité toujours originale. Si de lourds savants ont marché sur elle avec de gros sabots, des génies de 1er ordre ont su la comprendre. Linné est un grand philosophe et un grand poète. Il a eu le coup d’œil de l’aigle avec la méthode austère du savant. Ses noms sont presque tous beaux. On peut encore suivre sa méthode dans ses grands aperçus et garder ses aphorismes comme de hautes vérités. La botanique est une étude charmante qui ouvre les yeux de l’artiste et le rend plus artiste. En 8 jours et tout seul, avec un livre élémentaire, on peut non pas la savoir, on ne possède pas une science sans de longues études et une solide mémoire, mais être à même de la comprendre et de trouver dans des livres plus détaillées tout le détail qu’on veut s’approprier jour par jour.

Apprendre le vocabulaire descriptif et l’appliquer aux parties de la plante qu’on a sous les yeux, tout est là. Une fois en possession de ces éléments on ouvre la clé qui se trouve au commencement de tous les ouvrages, on examine à la loupe si la plante est petite, et en dix minutes on trouve son nom, son habitat et ses habitudes. Seulement il faut autant que possible l’avoir entière, racines, fleurs et fruits. Si tu veux essayer, la flore de la Decaisne et Lemabout est très commode pour la France, l’Europe et les exotiques.

Je connais assez bien une grande partie des phanérogames du pays que tu habites à présent. Je t’engage, si tu n’y as pas été, à voir le jardin de Mr Turret à la pointe d’Antibes. C’est le plus beau qui existe en tant que jardin bien situé et bien aménagé.

L’orchis le plus intéressant de son littoral est l’ophrys jaune, luteoa. Il est rare et la saison est passée. Je connais l’eucalyptus et sa fleur en herbier. Mais je ne l’ai pas vu fleurir. Mets-en quelques fleurs en herbier.

Georges Sand

LINNE_VMURE2

Musée Linné Uspala Suède

LINNE_VMURE3

Musée Linné Uspala Suède

Musée Linné Uspala Suède

Musée Linné Uspala Suède

 

Il est 1 commentaire


Publier un nouveau commentaire