Les jardins de la Bigotie dans le nouveau livre d’Eric Sander : « Dans les jardins du Périgord ».

Les jardins de la Bigotie dans le nouveau livre d’Eric Sander : « Dans les jardins du Périgord ».

Le photographe de jardins Eric Sander nous entraine, dans son dernier livre publié aux éditions Ulmer, dans une promenade photographique dans les plus beaux jardins du Périgord : 30 jardins qui témoignent de la diversité de cette région à la fois chargée d’histoire et ouverte à la modernité.

Les jardins de la Bigotie y figurent dans le chapître « Jardins naturalisés » sour le titre :

LA BIGOTIE A MARSALES
TENDANCE FLEURS SAUVAGES NATURALISEES
 
 Extraits : 
 « Le jardin de la Bigotie, une maison forte sur un point stratégique de défense, en face du village de Montpazier enroulé sur un promontoire, s’approprie l’immense panorama et le paysage dominant, pour devenir un élément central de son propre environnement. 

Ce paysage ainsi emprunté fait oublier la dimension réelle du jardin et inspire une création reliées aux prairies qui s’étendent au-delà. Des vagues de fleurs sauvages sont surélevées par des bordures de moellons et disséminées au milieu d’un pré qui regorge d’abeilles et de papillons. »

« La vue du jardin champêtre vers l’extérieur se projette en deux temps, en raison de la présence de cet énorme arbre patrimonial. Il ne constitue cependant qu’un point de repère tout en créant une distanciation vis-à-vis du grand paysage. »

« Reconnue, chaque entité est traitée et différenciée. La mare, environnée de plantes recherchées, devient jardin aquatique. Les haies champêtres, parsemées de rosiers botaniques, donnent un attrait supplémentaire aux abord des prés. Dans sa simplicité très élaborée, au-delà de l’engouement actuel pour les prairies fleuries chamarrées, la Bigotie exprime une vision nouvelle : une compréhension du végétal libre dans l’espace, un esprit d’avenir basé sur une connaissance réelle du comportement des végétaux mis en associations. »

Retrouver cet ouvrage dans la rubrique « lectures jardinières ».

En savoir plus sur le travail d’Eric Sander :  http://www.ericsander.com/jardins-proprietes/

Il n'y a pas de commentaires